Valorisation des jardins en friche

Depuis sa création, un des objectifs de l’ALPE est de valoriser les sentiers de LAXOU qui constituent des lieux de ballade appréciés et un « poumon vert » pour notre métropole.

Il s’agissait aussi de lutter contre l’urbanisation et la construction d’habitations sur les zones consacrées au jardinage ou aux vergers à savoir dans un premier temps, le secteur mi-les vignes et désormais Les jardins Voirin, les fonds de Lavaux et le secteur Saint Arriant

Aujourd’hui, ces zones sont déclarées non constructibles à l’exception de quelques parcelles du secteur Saint Arriant.

Pour rendre encore plus attractifs les sentiers, il convient de supprimer un maximum de parcelles en friches.

 

L’action de l’ALPE est de proposer aux propriétaires une convention par laquelle ils acceptent de confier leur parcelle à l’ALPE pour qu’elle trouve un exploitant qui pourra défricher, faire du jardinage ou planter des arbres pendant 5 ans gratuitement.

Une charte signée avec l’exploitant permet de définir les règles d’utilisation.

Le cas échéant, ALPE propose également aux propriétaires un simple défrichement (passation d’un marché avec la régie de Quartier ou Arélia à la charge du propriétaire)

 

Lors d’un premier recensement, effectué d’avril à juin 2017, on dénombrait 113 parcelles en friches.

Des courriers ou des réunions avec les services de la ville de Laxou ont permis d’avoir les coordonnées des propriétaires de ces parcelles figurant sur les données du cadastre. A ce stade, la grande difficulté rencontrée concerne la fiabilité de ces renseignements : beaucoup de propriétaires sont décédés et les héritiers souvent inconnus, d’autres n’habitent plus à l’adresse indiquée, beaucoup de courriers sont sans réponse.

Toutes informations concernant les propriétaires que nous ne parvenons pas à retrouver seront les bienvenues

Nous ne parvenons pas toujours à trouver un accord avec les propriétaires que nous réussissons à contacter, ils ne veulent pas confier leurs parcelles ou déclarent l’entretenir.

En ce qui concerne les jardiniers potentiels, ils se présentent souvent spontanément lors d’une des manifestations où ALPE est présente ou nous sont envoyés par la mairie. Celle-ci dispose en effet de jardins communaux mais les délais d’attente sont de plusieurs années.

A l’heure actuelle, après avoir déclaré quelques terrains difficilement exploitables, il reste approximativement 84 parcelles en friches mais plus de la moitié ne pourront pas être entretenues (refus des propriétaires, coordonnées des propriétaires erronées).

 

Plusieurs réussites méritent d’être affichées :

  • 7 conventions et chartes ont été signées et 11 discussions sont en cours avec des propriétaires.
  • 9 jardiniers sont en attente d’un terrain.

Parmi les réalisations remarquables, il convient aussi de citer l’action des « jardins citoyens » dans le secteur des jardins Voirin

 

La commission « Exploitation des jardins en friche » poursuit son action et se penche actuellement sur

  • La possibilité de clôturer les terrains
  • L’évacuation des déchets lourds sur certaines parcelles (fibrociment et gros déchets)
  • L’alimentation en eau

 

Merci à toutes celles et ceux qui pourront faciliter cette action en nous adressant un mail à l’adresse terrain@alpe-laxou.org

Voir la composition de la commission Terrain

Modéle de la convention entre un propriétaire et l’ALPE

Modèle de la charte entre l’ALPE et un exploitant

Carte des jardins laxoviens